Nom de la structure: 
RAVI Résidences-Ateliers Vivegnis International
Personne de contact: 
Fanny Laixhay
Rue: 
Place Vivegnis 36
Ville: 
Liège
Code postal: 
4000
Téléphone: 
04.2219188
Email: 
residences.ateliers@liege.be

RAVI : Résidences-Ateliers Vivegnis International soutient la création actuelle dans le domaine des Arts plastiques.

A Liège, l’établissement d’un pôle artistique dans le quartier Saint-Léonard, et plus particulièrement sur le site Vivegnis, fait partie intégrante du projet de Ville 2007-2015, dont l’un des objectifs est de favoriser la création et l’échange de talents. Le choix du quartier s’est imposé naturellement : près de 200 artistes et associations culturelles y sont recensés. Le choix du site également : Vivegnis combine des projets de logements, d’espaces publics et de centres dédiés au secteur économique et aux activités artistiques : la présence dans un périmètre restreint de la brasserie Haecht, des espaces SmartBe, d’E2N ou du centre d’entreprises de la Spi+ témoigne d’une concentration d’opérateurs résolument tournés vers l’avenir.

Défini en collaboration avec la Fédération Wallonie-Bruxelles, le projet Résidences-Ateliers Vivegnis International associe des logements en appartement neuf (Vivegnis Housing) et des ateliers d’artistes aménagés dans un ancien bâtiment industriel réaffecté à cette fin. La gestion quotidienne est assurée par une équipe de coordination attachée à la Ville de Liège. Les artistes bénéficient en outre d’une bourse, d’outils de diffusion de leur travail (site internet, publications, expositions…) et de l’appui d’une personne-ressource qui veille au bon déroulement des résidences, oriente les professionnels du secteur et propose des rencontres avec d’autres créateurs. Parmi les missions des RAVI figure également le développement d’un programme de mobilité et d’échanges pour les créateurs de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Avec les RAVI, la Ville de Liège souhaite aider les artistes à développer leur pratique mais aussi les appeler à s’engager dans des débats et à composer avec les éléments de leur environnement. Il s’agit également de relever l’ancrage du projet dans la ville et dans le quartier Saint-Léonard, selon un des axes de la politique culturelle qui vise à créer les conditions du dialogue entre l’artiste et la société. La vocation de cet outil est de servir un rayonnement qui articule le local à l’international et participe à l’inscription de Liège sur la carte du monde.